Mise en relation de parents privés de leur enfant

Un père américain arrêté par la police japonaise et emprisonné

septembre 30th, 2009 Posted in SOS Parents Japan

Communiqué de l’association SOS PARENTS JAPAN

Nous publions ci-dessous le message de Monsieur Thierry Consigny, Conseiller élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger, et Président d’Honneur de SOS Parents Japan, concernant l’arrestation d’un père américain, Monsieur Christopher SAVOIE, par la police japonaise cette semaine, et son emprisonnement. Ce père, qui avait reçu de la Cour américaine du Tennessee la garde de ses deux enfants, Isaac et Rebecca, a été arrêté devant le Consulat des Etats-Unis à Fukuoka  (Japon) , alors qu’il tentait de mettre ses enfants — précédemment enlevés par leur mère japonaise aux Etats-Unis et ramenés par celle-ci au Japon — sous la protection du gouvernement américain.

Voir, pour plus d’informations,  l’article (en anglais) publié par CNN.com/asia sous ce lien  :
http://edition.cnn.com/2009/WORLD/asiapcf/09/29/japan.father.abduction/index.html
L’article est reproduit intégralement à la suite du message de Monsieur Consigny.

Un article en japonais de CNN Japan (en japonais) suit :

http://www.cnn.co.jp/usa/CNN200909290025.html

Ce cas de contre-enlèvement parental pose à nouveau le problème de la nécessité et de l’urgence de la signature par le Japon de la Convention de la Haye de 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants. Rappelons que le Japon et la Russie sont les seuls pays du G8 a avoir toujours refusé de signer cette convention, ratifiée pourtant par de très nombreux états de par le monde.
On peut légitimement se demander jusqu’à quand le Japon, qui brigue un siège au Conseil de Sécurité de l’ONU — candidature, soit dit en passant,  que la France soutient ! — , continuera d’ignorer les lois internationales et la Convention des Droits de l’Enfant des mêmes Nations Unies, qu’il a pourtant ratifié voilà 15 ans, notamment en ce qui concerne son article 9.3, qui prévoit que : « Les Etats parties respectent le droit de l’enfant séparé de ses deux parents ou de l’un d’eux d’entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents, sauf si cela est contraire à l’intérêt supérieur de l’enfant. »

Ce cas récent de contre-enlèvement repose ainsi le problème de l’urgence de l’adoption par le Japon d’une droit de visite dans sa loi pour les enfants de couples séparés ou divorcés, qui donnerait une suite sur le plan légal à sa signature de la Convention des Droits de l’Enfant précitée. L’ absence d’un droit de visite ne peut hélas que pousser les parents privés de leurs enfants et désespérés de ne jamais pouvoir les revoir à des actes comme celui-ci, avec toutes les conséquences désastreuses qu’ils entraînent pour les enfants comme pour les parents.

Pour mémoire, regarder sur You Tube l’événement global «  »Three
Sides To Every Story » de Noël dernier à Tokyo :
http://www.youtube.com/watch?v=eKhrsAB1F_k&feature=channel_page

Souhaitons que le nouveau gouvernement japonais, et la nouvelle majorité parlementaire, sauront faire preuve de plus de sagesse et de courage que leurs prédécesseurs. Souhaitons aussi que les états alliés dans une démarche commune, USA, Canada, France, Grande Bretagne et Italie, montrent suffisamment leur détermination dans leurs pressions pour que le Japon accepte sur ce point de mettre en œuvre son entrée dans le nouveau siècle — pour reprendre les propos du nouveau premier ministre japonais Yukyo Hatoyama lui-même dans une récente interview accordée au Japan Times Herald (20-07-2009).

http://japantherald.blogspot.com/2009/07/yukio-hatoyama-interview.html

Souhaitons aussi et avant tout que Monsieur Christopher SAVOIE, actuellement emprisonné au Japon, puisse bientôt recouvrer la liberté et retrouver ses enfants.

Nous appelons, en coordination étroite avec les autres associations de parents japonais et étrangers, à toutes actions pouvant amener à la libération de ce père privé de ses enfants malgré le jugement de la Cour du Tennessee, non reconnu par le Japon qui protège son ex-épouse kidnappeuse.

Merci par avance de bien vouloir faire circuler ces informations et d’apporter votre soutien.

Richard DELRIEU
Président de SOS PARENTS JAPAN

———

Message de Monsieur Thierry Consigny

Message de Monsieur Thierry CONSIGNY
Conseiller élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger pour l’Asie du Nord (Tokyo)

To the Honorable Elected Representatives of the US, UK, Canada and France
To the Honorable Diplomats of the 40 Hague Signatory Nations in Tokyo
To the Members of the Press in Japan
To the Colleagues of International Parental/Children Organizations

Christopher Savoie, an American father, was arrested this week by Japanese police in front of the US General Consulate in Fukuoka (Kyushu) as he attempted to place his children under the protection of the US government. He was arrested for the abduction of minors. However, Mr. Savoie is the biological father and has full custody of his children under US law. Further, parental child abduction is not a punishable crime in Japan.

Mr. Savoie’s act follows the kidnapping of his children by his former Japanese wife, who had ignored a US court order and abducted their children to Japan in violation of US law.

CNN and other major media outlets have been devoting heavy coverage to this tragic story. This
global publicity on Mr. Savoie’s arrest and the Japan child abduction issue creates an important
momentum for immediate action at the political, diplomatic, NGO and society levels.

Japan cannot continue to ignore international norms and laws on the rights of children and their
parents. Mr. Savoie’s former Japanese wife broke US law. Yet, Mr. Savoie is being held for
abducting minors when he is the biological father with full custody of his children.

I am calling for all of us to join hands today and to unite our efforts to urge Japan to promptly release Mr. Savoie and, without further delay, address the many existing child abduction cases and sign the Hague Convention on the Civil Aspects of International Child Abduction.

A joint action by the US, UK, Canada, Italy and France is being planned at the diplomatic level in
Tokyo at this time by the five Ambassadors and their deputies.

Let us complement this action at all other levels.

Ms. Keiko Chiba, a leading parliamentary for the parents/children rights cause during the last two years, and a prominent member of our parental/children alliance who has attended all study group sessions, is the new justice minister of Japan. Mr. Hakubun Shimomura, a rising star and leader in the LDP, being one of the few LDP lawmakers from Tokyo to have been reelected during the last general election, is also a prominent member of our parental/children alliance.

Our common goal with these key Japanese lawmakers demonstrates that change will be necessary from inside Japan with support from the Japanese public. Let us all work together to end the continuing abductions of children in Japan so all children can once again share their lives with both of their parents.

Yours sincerely,

Thierry Consigny
Elected Member of the Assembly of French Nationals Living Abroad

Sorry, comments for this entry are closed at this time.