Mise en relation de parents privés de leur enfant

Pulsions infanticides maternelles et Syndrome de Münchausen

mars 17th, 2009 Posted in SOS Parents Japan

La jeune femme ayant poignardé son enfant mise en examen

Le Monde
Reuters 04.03.09 | 22h00
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14 … -37,0.html

THIONVILLE, Moselle (Reuters) – Une femme ayant avoué avoir poignardé sa fillette de dix ans samedi à Uckange (Moselle), et qui avait dans un premier temps persuadé son fils de 5 ans de s’accuser des faits, a été mise en examen, annonce son avocat.

Cette mère de famille de 36 ans a été laissée en liberté sous contrôle judiciaire « avec interdiction de résider à Uckange, de rentrer en contact avec la presse et avec ses enfants qui ont fait l’objet d’une mesure d’assistance éducative », a précisé à Reuters Me Alexandre Bouthier.

Mise en examen pour « violences aggravées » et « soustraction à l’obligation légale éducative », elle devra se soumettre à un suivi psychiatrique.

Elle a été confondue après un examen médical de sa fille, toujours hospitalisée mais dont les jours ne sont pas en danger. Les médecins ont informé les enquêteurs que la gravité de la blessure ne leur semblait pas compatible avec un coup porté par un enfant.

« Le parquet considère qu’en l’état, l’enquête de flagrance ne permet pas de conclure à une intention homicide », a déclaré le procureur de la République de Thionville, Jean-François Mailhes.

Me Alexandre Bouthier évoque de son côté « un geste accidentel » sur fond de fatigue et de déprime liées à une intervention chirurgicale subie récemment par la mère de famille.

AVEUX CIRCONSTANCIÉS

Les secours étaient intervenus samedi matin au domicile de cette famille monoparentale pour une blessure par coup de couteau infligée à la fillette de 10 ans, au niveau du thorax.

Les premières déclarations des trois protagonistes laissaient entendre que le jeune garçon de 5 ans avait blessé sa soeur au cours d’une dispute liée à l’usage d’une console de jeu.

Mais de nouvelles auditions des deux mineurs par les gendarmes chargés de l’enquête ont orienté les soupçons vers leur mère, employée de nuit comme serveuse dans un bar-restaurant au Luxembourg.

Placée en garde à vue mardi, celle-ci « a passé des aveux circonstanciés sur sa culpabilité, mais elle reste très évasive sur le mode opératoire », a indiqué le procureur de la République.

Réveillée samedi matin par les cris de ses enfants, elle aurait au cours d’une dispute « piqué » sa fille avec le couteau qu’elle avait utilisé dans la nuit, à son retour du travail, pour se préparer un sandwich.

« La mère leur a ensuite dit qu’il fallait que le petit frère se désigne, parce qu’elle avait peur d’aller en prison », a précisé le parquet, qui évoque des enfants placés dans une situation de « conflit de loyauté épouvantable et extrême. »

La fillette est hospitalisée à Nancy. Son petit frère a été placé dans un foyer de la protection judiciaire de la jeunesse.

Thomas Calinon, édité par Elizabeth Pineau

—–

Pour le syndrome de Münchausen, voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d … BCnchausen
http://ja.wikipedia.org/wiki/%E3%83%9F% … 9%E7%BE%A4
Pour le syndrome de Münchausen par procuration :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d … rocuration
http://ja.wikipedia.org/wiki/%E4%BB%A3% … 9%E7%BE%A4

références données par jck dans son témoignage sur le forum en français de SOS Parents Japan :

http://sos-parents-japan.org/forum/viewtopic.php?f=2&t=39

—–

Sorry, comments for this entry are closed at this time.